Route des Refuges

Suite aux bombardements de terreur qui dévastèrent le sol basque à partir du 22 juillet 1936, le gouvernement basque se vit dans l’obligation de décréter la construction de refuges dans toutes les localités, indépendamment de leur valeur stratégique ou militaire. À Gernika, le maire chargea l’architecte municipal de construire au moins six refuges publics. Un grand nombre de refuges privés furent également aménagés.

1 - REFUGE ANTI-AÉRIEN RUE ANDRA MARI

Le plus grand refuge de tous était situé sur la rue Andra Mari, où se trouve aujourd’hui l’office de tourisme. Sa structure s’étendait sur toute la rue (146 m2) et était composée d’épaisses poutres en bois, couvertes par un toit de sacs de terre. Le projet envisageait de renforcer ce toit avec des tôles d’acier, mais celles-ci ne sont pas arrivées à temps. De plus, une bombe fracassante l’a touché et il a été complètement détruit. Il pouvait abriter 450 personnes it il était toujours à la limite de sa capacité pendant le bombardement.

 


 

2 - REFUGES PASEALEKUA

​ "Les refuges les plus sûrs se trouvaient sur le côté ouest de la place de l’Unión. La paroi de ce côté repose sur un versant de la colline. Nous excavons simplement quatre refuges en forme de grotte sur le versant de la colline. Ils avaient environ 10 mètres de profondeur. Ces quatre refuges étaient prévus pour les gens proches du marché et du salon d’expositions".

Castor Uriarte, architecte municipal (1937).

En 2018 deux tunnels ont été récupérés sur les quatre creusés en 1936. Dans l’un d’eux, le plus petit parce qu’il est inachevé, on peut voir un modèle de la construction initiale. Dans le second, nous pourrons vivre l’expérience des réfugiés qui s’y trouvaient pendant le bombardement, grâce à un document audiovisuel qui produit les mêmes effets de lumières et de sons.

Horaires d’ouverture: 10:30-13:30/ 15:30-21:30


 

 


 

3 - REFUGE ANTI-AÉRIEN DE LA FABRIQUE D’ARMES ASTRA

L’usine de Talleres de Gernika (TdG) constuisit deux abris en septembre 1936 pour arbiter ses ouvriers:

  • - Le premier est maintenant connu sous le nom d’abri “Astra”, un nom tire de l’emblématique pistolet Astra 400 “la Puro” fabriqué à Gernika dans la première moitié du XXe siècle.
  • - Le second refuge est une structure de 22 mètres de long sur 5 mètres de large, est constituée de murs massifs d’un mètre d’épaisseur.

Ces deux constructions en béton furent “camouflées” sous un faux-plafond, de sorte qu’à vue d’oiseau, elles ne puissent pas être identifiées comme des abris contre les raids aériens des avions impliqués dans le bombardement.


 


 

4 - REFUGE ANTI-AÉRIEN TALLERES DE GERNIKA